Le Canard sur l'Epaule

La Chambre Mandarine : Distribution (juin 2009)

Tout au long de la pièce :

Adrien, le valet d’étage : Pascal Perraudin

Loulou, la soubrette : M.C

1/ L’agneau et la Tigresse

    Roger : Jean-Marc Picard 

    Denise : Süzel Niederlender

2/ Une poule et deux Coqs

    Elise : Violette Rousselet

    Marcel : Frédéric Pradier

    Jacques : Pascal Perraudin

3/ Une Bécasse à plumer

   Clarisse Sarrazin : Anne-Charlotte Belon

   Mr Postic : Eric Lourioux

4/ Un serpent littéraire

   Polo : Eric Lourioux

   Christina de St Bœuf : Evelyne Dechorgnat

   Le Peintre : Frédéric Pradier

5/ Drôle D’oiseau Anglais 

   Miss Coldwater : M.C

   L’ouvrier : Jacky Forestier

   Le Militaire : Anne-Charlotte Belon

   Le Chinois : Frédéric Pradier

6/ La Maman du Minet

   La Maman : Evelyne Dechorgnat

   Le Minet : Jean Marc

7/ Le Mandarin et soubrette

   Lui : Jacky Forestier
   Elle : Violette Rousselet

 

L'action se déroule dans les années soixante-dix, à Paris, dans la chambre au décor mandarine d’un modeste hôtel du quartier des Batignolles, près de la Gare Saint-Lazare.

En une série de 7 tableaux, Adrien le valet d’étage et Loulou la soubrette y accueillent un ballet tourbillonnant de tranches de vie :
un "agneau" et une "tigresse" cocus vous feront découvrir qui est vraiment le sexe faible... Un couple de Nancy rencontre par hasard un ami qui tentera de séduire la femme sous le nez du mari. Clarisse Sarrazin vient tout juste d'hériter du magot d'un vieil oncle, le propriétaire de l'hôtel arrivera-t-il à extorquer cette provinciale naïve ? Vous assistez à une rencontre explosive entre un truand et une femme de lettres. Une Anglaise excentrique qui perd tout sauf sa vertu vous dévoile sa passion la plus secrète. Une maman possessive veut faire le bonheur de son fils malgré lui. Enfin, un artiste peintre tombe sous le charme de la soubrette.

Publiés dans les années 70, les textes de Robert Thomas, auteur notamment de Huit femmes et de Piège pour un homme seul, demeurent d'actualité. Légère et drôle, la chambre mandarine se croque à pleines dents comme un bon fruit gorgé de soleil.